samedi 4 juillet 2009

Le magasin des suicides - Jean Teulé.


http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/LeMagasindesSuicides.jpg

L'auteur :
http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Photosdauteurs/jeanteule.jpg

Jean Teulé est un romancier français, né en 1953. Il a pratiqué dans la bande-dessinée, le cinéma et la télévision avant de se mettre à l'écriture.






Quatrième de couverture :

Imaginez un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients possibles pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre.


Mon avis :

'Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort !' tel est le slogan de la petite entreprise originale de la famille Tuvache qui prospère depuis dix générations dans la vente de tous les outils possibles pour un suicide réussit. Le bonheur et la joie de vivre sont bien étrangers au mari, Mishima, à l'épouse, Lucrèce, et aux deux enfants, Vincent et Marilyn, mais Alan le petit dernier... c'est une autre histoire ! Alan respire la joie de vivre au grand dam de la famille qui se retrouve face à leur ennemi naturel : la joie de vivre.

C'est un... livre spécial, vraiment spécial ! On en parlait l'année dernière dans un forum Harry Potter dans la section Lecture et même si la couverture et le résumé m'ont paru interessants, j'ai laissé tombé... jusqu'au jour où je suis tombée dessus dans la médiathèque de la ville, je me suis dit pourquoi pas ? Le livre est amusant, original par certains aspects, on a des moments drôles, avec de l'humour noir mais ça reste divertissant et pas méchant, d'un côté, ça m'a un peu fait penser aux films La famille Addams (Padadadam !!). Rien que l'humour noir, cette ironie avec un cynisme mordant qu'on retrouve bien dans l'histoire pour parler du mal du siècle contemporain : le suicide. J'ai aimé cette originalité de la part de l'auteur, c'était un sujet bien trouvé et traité avec humour. Comme quoi, on peut rire de tout même s'il y a des limites !

C'est une chouette lecture, mais pas un grand chef d'oeuvre. Les chapitres sont courts donc ça se lit vite, on s'ennuie pas, c'est un agréable moment de lecture. Le livre est amusant et divertissant, original dans sa conception, avec des jeux de mots, une famille qui ressemble à celle de la famille Addams, un titre et un résumé original et qui accroche, qui pique l'attention, mais je dois avouer que je n'ai rien compris à certaines descriptions, malgrè plusieurs lectures, je ne sais pas si c'est moi... ah oui, et la fin n'est pas vraiment crédible, j'ai été un peu déçue de la fin, je m'attendais à autre chose, quelque chose de plus exceptionnel. Mais je trouve la famille Tuvache très attachante malgrè leur penchant pour le macabre, la mort et le suicide. Il y a un petit mélange de Neil Gaiman, Tim Burton et de famille Addams mais avec un côté déluré et un brin enfantin qu'on retrouve chez Roald Dahl.

Mon enthousiasme a un peu relâché à un moment, il y a eu comme une retombée progressive et un dénouement un peu trop prévisible, je m'attendais à mieux avec ce que nous offrait le début du roman, je m'attendais à une autre fin comme je l'ai déjà dit, plus surprenante. Mais ça reste une sympathique lecture, macabre, originale, divertissante, toutes les recettes pour passer un bon moment de lecture avec à notre disposition de l'humour noir et une histoire pas commune.

Extrait : 

- Le Magasin des Suicides, j'écoute !
Mme Tuvache, en chemisier rouge sang, décroche le téléphone et demande de patienter : 'Ne quittez pas, monsieur', tout en rendant sa monnaie à une cliente aux traits décomposés par l'angoisse. Celle-ci s'en va, portant un sac d'emballage biodégradable sur lequel on peut lire d'un côté : Le Magasin des Suicides, et de l'autre : Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort ! Lucrèce salue la cliente : 'Adieu, madame' puis reprend le combiné.



Chapitre 4.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire