mardi 4 mai 2010

Lullaby - J.M.G Le Clézio.

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/Lullaby.jpg
L'auteur :


http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Photosdauteurs/Le20Clezio1.jpg
Jean-Marie Gustave Le Clézio, plus connu sous le pseudonyme J.M.G Le Clézio, né le 13 avril 1940, est un écrivain français qui a connu le succès dès son premier roman. Il est l'auteur d'une quarantaine de fictions (contes, romans, nouvelles) et a obtenu le Prix Nobel de la Littérature en 2008.

Emprunt CDI collège.


Quatrième de couverture : 

Un matin du mois d'Octobre, Lullaby décide de ne plus aller en cours. Elle écrit à son père, glisse dans un sac quelques objets et, empruntant le chemin des contrebandiers, part en direction de la plage. Un petit garçon qui revient de la pêche, une jolie maison grecque, mais surtout le soleil et la mer remplissent ses journées d'ivresse et de liberté. Un jour, pourtant, il faut revenir à l'école. Qui donc voudra croire à son étrange voyage ? Une rêverie adolescente lumineuse et poétique, une héroïne en quête de liberté. Retrouvez l'immense talent de JMG Le Clezio, auteur contemporain majeur.


Mon avis :

Alors, ce livre, c'est mon gros coup de cœur depuis ma sixième, quand ma professeur de français prenait l'habitude de dénicher des livres au CDI qu'elle nous présentait en cours et qu'elle prêtait à qui voulait les lire, j'ai eu l'occasion de découvrir de très belles perles de littérature avec elle et je la remercie beaucoup pour ça. Lullaby est l'un d'eux et m'a permis de découvrir un auteur talentueux.

Lullaby est une jeune fille douce et rêveuse. Un jour, elle décide de ne plus aller au lycée pour aller passer ses journées au bord de la mer. Elle écrit à son père puis s'en va vers la plage. Sa mère, malade, ne s'en rend pas compte, jusqu'au jour où, face aux lettres menaçantes de la directrice, elle renvoi Lullaby au lycée où un professeur semble être le seul à comprendre son évasion, ses désirs de rêver, imaginer, d'être libre, tout simplement...

Je garde un très bon souvenir de ce roman qui m'a fait rêvé lors de ma première lecture. Lullaby est un personnage attachant, aussi beau que son prénom : lullaby, qui veut dire berceuse en anglais. Une histoire bien écrite, plein de fraîcheur, de poésie, de douceur. Un roman plus adapté pour les plus jeunes, vers le collège je dirais en raison du langage, de longs passages sans action et des descriptions du paysage et des pensées de Lullaby. Nous retrouvons les rêveries et l'imagination de l'héroïne dans cette petite histoire, enfin, ce n'est pas vraiment une histoire car il ne se passe pas grand chose, c'est comme de la poésie, on se laisse juste entraîner par les mots, comme la mer avec ses vagues. Sinon, j'ai été surprise de voir que Lullaby était lycéenne car, à "la" lire, on aurait cru qu'elle était plus jeune... enfin, ce n'est pas un détail si gênant que ça...

Extrait :

Le jour où Lullaby décide qu'elle n'irait plus à l'école, c'était encore très tôt le matin, vers le milieu du mois d'octobre. Elle quitta son lit, elle traversa pieds nus sa chambre et elle écarta un peu les lames des stores pour regarder dehors. Il y avait beaucoup de soleil, et en se penchant un peu, elle put voir un morceau de ciel bleu. En bas, sur le trottoir, trois ou quatre pigeons sautillaient, leurs plumes ébouriffées par le vent. Au dessus des toits des voitures arrêtées, la mer était bleu sombre, et il y avait un voilier blanc qui avançait difficilement. Lullaby regarda tout cela, et elle se sentit soulagée d'avoir décidé de ne plus aller à l'école...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire