mardi 23 février 2010

La quête d'Ewilan (T.1) D'un monde à l'autre - Pierre Bottero.

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/queteewilan.gif


L'auteur :

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Photosdauteurs/PierreBottero.jpg
Pierre Bottero, (13 février 1964 - 8 novembre 2009), est un auteur français de littérature jeunesse, de romans fantastiques contant parmi eux trois trilogies qui rencontrèrent un grand succès en France.




Du même auteur :

- Tour B2, mon amour.
- La quête d'Ewilan (T.2) Les frontières de glace.
- A comme association (T.2) Les limites obscures de la magie. 

Quatrième de couverture :

Quand Camille vit le poids lourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l'empêcha de fermer les yeux et elle n'eut pas le temps de crier... Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d'arbres immenses. « - Te voici donc, Ewilan. Nous t'avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d'achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable... »


Mon avis :

En tant que lectrice, je n'ai pu ne pas être au courant, en Novembre dernier, de la mort soudaine et brutale de l'écrivain Pierre Bottero, spécialiste dans la fantasy et la littérature jeunesse, décédé dans un accident de moto. A mon grand regret et à ma plus grande honte, j'avoue qu'avant d'apprendre les nouvelles de sa mort, je n'ai jamais entendu parler de cet auteur apparemment apprécié dans le milieu littéraire et surtout jeunesse. Toutefois, ne pas connaître cet auteur ne m'a pas empêché d'être profondément bouleversée et sensible face à cette terrible nouvelle. La mort est déjà quelque chose de terrible, la mort d'un auteur et l'effet de sa perte sur ses proches et ses lecteurs, à un âge aussi jeune (car je trouve que 45 ans est un âge encore jeune).

Depuis le jour de l'annonce de cette triste nouvelle, j'avais dans l'idée de découvrir ne serait-ce qu'un livre de cet auteur dont on a tant parlé et avec beaucoup d'éloges, surtout depuis son décès. Histoire de voir ce qui plaisait tant à ses lecteurs. Mais l'occasion ne s'était pas encore présentée. Jusqu'aux vacances de Février du moins, où j'ai été comme qui dirait malade. Contaminée par la fièvre 'Botteroienne', refilée par quelques blogs littéraires, dont celui de Matilda. Pendant cette semaine-là, j'ai fait beaucoup de recherches sur l'auteur, ses œuvres  et comme j'étais toujours pas guérie pour autant, je me suis fais plaisir pour mon anniversaire, je me suis payée le tome un de la Quête d'Ewilan. Je me suis installée et j'ai lu d'une traite, en ayant ensuite refait une seconde lecture, pour mieux savourer, comme je le fait pour les livres que j'ai beaucoup aimé lors de ma première lecture.

Ce premier tome pourrait se résumer ainsi : Alors qu'elle était sur le point de se faire percuter par un camion, Camille Duciel se retrouve dans un tout autre lieu, prête à se faire attaquer par un monstre lorsqu'un chevalier vient à son secours. A peine Camille a-t-elle ramassée une pierre qui se trouvait sur le sol qu'elle revient au point de départ ! Cela aurait pû être qu'une simple hallucination de sa part, mais voilà : l'étrange pierre, elle, est bien réelle, tout comme ces énormes araignées géantes possédants des tentacules, qui viennent l'attaquer chez elle ! Heureusement que Salim, son meilleur ami, est là car Camille a bien besoin de sa compagnie, surtout lorsqu'elle se retrouve dans l'autre monde mystérieux à nouveau...

Eh bien, que dire ? Je ne pense pas avoir été déçue, comment pouvais-je l'être ? Mais disons que... on m'en avait dit tellement de bien que j'avais sans doute des attentes plutôt élevées. J'avoue m'être attendue à mieux, à quelque chose de plus exceptionnel pour un livre dont on m'avait énormément chanté les louanges, vanté les mérites, parlé pendant des semaines et des semaines. Non pas que j'ai été déçue, loin de là, c'est même tout le contraire, j'ai quand même beaucoup aimé cette lecture. Déjà, tout ce qui est fantastique/fantasy, j'aime retrouver ces genres dans la littérature, alors disons que j'ai été servie. Et même si on retrouve parfois les clichés de ce genre : personnage doué, mal aimé de sa famille, trouve sa place dans un autre monde extraordinaire mais en péril qu'il faut sauver. Ca ne me gêne pas (encore ?) pour le moment de retrouver ces caractéristiques, surtout que Monsieur Bottero diffère un peu des autres livres du même genre. L'histoire, quoiqu'assez peu originale, reste tout de même intéressante, le monde semble fascinant et intéressant à exploiter, à imaginer. Les personnages sont tous adorables, sympathiques et ils ne peuvent que plaire, je pense. Camille, la surdouée, au caractère trempé mais attachant, Salim que je veux absolument comme ami, vous en connaissez un comme lui ? Parce que je l'ai trouvé drôle, il donne une touche fraîche et relaxante au récit. Ensuite, Ellana bien-sûr, intrigante et intéressante, j'aimerais en apprendre plus sur elle. Et puis Bjorn, chevalier au cœur d'or et un balourd de première, et Edwin, chevalier respecté, calme, sérieux... il m'intéresse celui-là, j'espère le revoir dans les tomes suivants !

Bon, vous l'auriez deviné en me lisant, j'ai aimé dans l'ensemble ! Je l'ai rapidement terminé, je sentais que je ne le lâcherai qu'une fois terminé, et j'avais du mal à attendre la fin de mes cours pour reprendre ma lecture, c'était captivant et Monsieur Bottero est un magicien des mots. Un peu déstabilisée de l'action qui arrive d'un coup sans prévenir, et si tôt dans le livre, mais bon ça ce n'est que moi ^-^ J'ai pas l'habituuude. Euuh, quoi d'autre ? Les noms des personnages sont originaux, j'ai du plaisir à trouver dans la littérature des noms pas communs, un peu comme dans Tara Duncan et les noms qui font deux kilomètres et qui veulent rien dire.

Le monde fantastique, la conception de la magie, cet univers presque médiéval (la passionnée d'Histoire que je suis AIME !) tout ça, j'aime, je m'y suis beaucoup attachée, j'adore cette vision de l'auteur, sur l'Imagination, les Dessinateurs... tout ça, c'est original et intéressant comme tout. Une histoire bien menée, des personnages avec des personnalités intéressantes... On en redemande ^-^ Et en conclusion ? La suite ^.^

Extrait :  

« Salim trouvait la situation follement excitante et n'avait qu'une crainte : se réveiller en s'apercevant qu'il avait rêvé. »

Chapitre 12.

2 commentaires:

  1. Cette série est géniale...

    Il faudrait que je lise ses 2 autres trilogies cependant pour me faire une idée du style de l'auteur...

    Je demanderais à celle qui m'a prêtée la quête tiens^^!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, "Les Mondes d'Ewilan" et "Ellana" ? J'avais acheté le premier tome d'Ellana il y a quelques années, sans savoir qu'il fallait d'abord lire les séries La Quête d'Ewilan et Les Mondes d'Ewilan avant pour ne pas se faire spoiler :/ je me suis un peu rattrapée... j'ai le dernier tome de La Quête à lire puis la série Les Mondes.

      Mais, pour l'instant, comme toi, le charme Bottero fonctionne assez bien ^___^

      Supprimer