mercredi 17 décembre 2008

Charlie et la chocolaterie - Roald Dahl.

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/CharlieetlaChocolaterie.jpg
L'auteur :

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Photosdauteurs/roald20dahl.jpg
Roald Dahl
, (13 septembre 1916 - 23 novembre 1990), était un écrivain gallois, auteur de romans et de nouvelles s'adressant aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Parmi ses œuvres les plus connues, on peut citer Charlie et la chocolaterie, Matilda, James et la pêche géante, ou encore Sacrées sorcières...


Matilda. / Sacrées sorcièresFantastique maître Renard. / Charlie et le grand ascenseur de verre.


Quatrième de couverture :

Le métier de visseur de capuchons de tubes de dentifrice ne permettait pas à Mr Bucket de subvenir aux besoins de sa nombreuse famille : Mrs Bucket son épouse, grand-maman Joséphine et grand-papa Joe, grand-papa Georges et grand-maman Georgina. Sans oublier son fils Charlie dont le rêve le plus fou était de manger du chocolat ! Aussi, quelle ne fut pas l'émotion du jeune garçon en apprenant que Willy Wonka invitait cinq enfants à visiter sa merveilleuse chocolaterie, la plus célèbre du monde entier. Les cinq enfants qui découvriraient un ticket d'or caché dans cinq bâtons de chocolat...

Mon avis : 

C'est en visionnant le film tiré du livre que j'ai eu la révélation : non seulement, j'avais découvert le réalisateur producteur Tim Burton qui est sans doute un véritable génie dans le monde du cinéma, mais ce film m'a aussi permis de découvrir le monde merveilleux de Roald Dahl, cet auteur de littérature jeunesse que je en connaissais que de nom depuis le collège. Fascinée par le film, j'ai décidé de connaître le livre tiré du film et si le film est assez infidèle sur certains côtés, ça reste un excellent film... tiré d'un livre tout aussi excellent.

Résumons un peu l'histoire ! Charlie Bucket est un petit garçon de neuf ans, d'une famille pauvre et nombreuse comprenant ses parents et ses quatre grands-parents et lui-même. Il aime le chocolat plus que tout mais ne peut s'en offrir, manque d'argent, ce qui est difficile car dans la ville où il vit se trouve la très célèbre et étonnante chocolaterie de Willy Wonka pour qui Grand Papa Joe avait déjà travaillé. Justement, Willy Wonka permet un jour de faire visiter sa chocolaterie à cinq enfants et leurs parents, un jour de premier février, avec lui pour guide mais la condition étant celle de trouver un ticket d'or caché dans des emballages de barres chocolatées Wonka. Les quatre premiers enfants à avoir eu la chance de trouver un de ces tickets ne sont rien d'autres que des 'sales gamins pourris gâtés' pour reprendre les termes des grands-parents Bucket. Mais par chance, il se trouve que Charlie est celui qui trouve le dernier ticket d'or et c'est en compagnie de son grand-papa Joe que Charlie se rend à la chocolaterie Wonka, ce premier février. Une visite qui changera sans doute sa vie à jamais ! Seulement, il y a un 'mais' : dans l'usine, les enfants mal élevés seront punis par où ils auront péché...

Charlie et la chocolaterie est sans doute un grand classique dans la littérature jeunesse, mais un classique qui a vraiment mérité sa place dans le palmarès. Cette histoire se dévore littéralement (sans jeu de mot), c'est un vrai délice et on y passe un merveilleux moment de lecture, on s'y plonge avec plaisir et on le termine avec regret. C'est un excellent livre pour enfants qui peut tout aussi bien fasciner les plus grands. Une pure merveille. Les personnages sont attachants, en particulier Willy Wonka, chocolatier génial et loufoque. Il est adorable avec ses airs de gamin, il a juste l'esprit qu'il faut pour créer des confiseries de rêve. Une véritable usine utopique avec la cascade tout en chocolat, de l'herbe en sucre, des ouvriers comme des écureuils ou encore des Oompa-Loompas, des petits bonhommes venus tout droit des jungles profondes, vénérant la graine de cacao, qui aiment rire... et chanter des chansons dès que l'occasion se présente (surtout quand un des enfants a des ennuis). C'est un fabuleux voyage qu'offre l'auteur dans une chocolaterie pas comme les autres.

Certes, ça peut paraître un peu caricatural avec les méchants enfants pourris gâtés qui sont punis à cause de leurs défauts, et le gentil et sage Charlie qui a sa fin heureuse, c'est assez moralisateur en fin de compte, rien d'étonnant à ce que ce soit un livre jeunesse, mais ça ne m'a pas bien gêné. Donc, personnages caricaturaux pour pas, les problèmes des protagonistes de l'histoire sont des problèmes qui peuvent toucher tout le monde, les rêves de Charlie doivent être ce à quoi rêvent les enfants je pense. Ce fabuleux voyage dans la chocolaterie fait rêver et rire (surtout les Oompa-Loompas). Et je pense que Willy Wonka doit sans doute être le personnage de l'histoire : drôle, divertissant, bien travaillé, il fait rêver avec toutes ses inventions et son usine merveilleuse : toutes ces descriptions sont féeriques, difficile de ne pas avoir une tablette de chocolat sous la main tout au long de la lecture ! Ce monde fantastique, utopique et féerique reste pour moi l'atout majeur du roman en plus du personnage de Willy Wonka : un génie un peu foufou et drôle.

Oui, c'est un livre de jeunesse, mais honnêtement, on ne s'en lasse jamais. On reste toujours un grand enfant parfois. En bref, c'est une histoire drôle, distrayante, originale, créative, avec une leçon de morale qui nous concerne tous. Les illustrations de Quentin Blake, qui plus est, rendent bien, je trouve, l'humeur et l'atmosphère du roman, ainsu que le ton de l'auteur.


Extrait : 

Charlie serrait très fort la vieille main noueuse de son grand-père. La tête lui tournait, tant il était ému. Tout ce qu'il venait de découvrir - La grande rivière de chocolat, la cascade, les grands tuyaux aspirateurs, les pelouses de confiserie, les Oompa-Loompas, le joli bâteau rose, et surtout Mr. Wonka lui-même - tout cela était si étonnant qu'il commença à se demander si d'autres surprises pouvaient encore l'attendre. Où allaient-ils maintenant ? Qu'allaient-ils voir ? Que se passerait-il dans la salle suivante ?

" Merveilleux, n'est-ce pas ? " dit grand-papa Joe à Charlie, en souriant.

Charlie lui rendit son sourire.


Chapitre 18. En descendant la rivière de chocolat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire