mardi 23 décembre 2008

Le petit Nicolas - Sempé et Goscinny.

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Couverturesdelivres/LePetitNicolas.jpgLes auteurs :


http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Photosdauteurs/PetitNicolasgoscinnySempe200.jpg


Jean-Jacques Sempé, ou tout simplement Sempé, est un illustrateur français né en 1932. Il est notamment l'illustrateur de la série du Petit Nicolas et a sû imposer son style et son ton.




René Goscinny (14 août 1926 - 05 novembre 1977) fut un écrivain, humoriste et scénariste de bande-dessinée français. Il est mondialement connu pour les albums d'Astérix (co-auteur avec Albert Uderzo) et de Lucky Luke (avec Morris) en tant que scénariste.



Quatrième de couverture :


Mon premier a un papa qui lui achète tout ce qu'il veut. Mon deuxième est le chouchou de la maîtresse. Mon troisième est le plus fort de la classe. Le papa de mon quatrième est agent de police. Mon cinquième est le dernier de la classe. Mon sixième qui est très gros aime manger. Mon tout est la plus chouette bande de copains qui ait existé : Geoffroy, Agnan, Eudes, Rufus, Clotaire, Maixent, Alceste, Joachim... et le petit Nicolas !

http://petitelunesbooks.cowblog.fr/images/Illustrations/lepetitnicolas1.jpg



Mon avis :

Hiiiiiii, attention, souvenirs de sixième !!

J'ai découvert ces livres grâce à ma professeur de français que j'ai eu en sixième, (une dame charmante grâce à qui j'ai eu l'occasion de faire plein de découvertes littéraires à une époque où je n'étais pas encore une dévoreuse de livres) on devait lire et étudier un des livres de la série du Petit Nicolas, et ce fut le coup de foudre pour ces courtes histoires fraîches et drôles, ponctuées par les illustrations de Sempé. J'ai vraiment accroché à ces histoires mettant en scène un petit garçon nommé Nicolas, dans un environnement urbain de la France des années 1950. Un petit garçon partageant son quotidien entre l'école avec la maîtresse, sa chouette bande de copains, Agnan le chouchou qu'on ne peut pas frapper parce qu'il porte des lunettes, le Bouillon qui est le surveillant ; et sa maison avec ses parents, ses jouets, le voisin qui aime faire tourner en bourrique le papa de Nicolas...
Je me suis rapidement procurée les autres livres, achats ou emprunts, qu'importe ! pourvu que je connaisse davantage les aventures et mésaventures du petit Nicolas où se mêlent l'humour et la tendresse de l'enfance. Le personnage, identifié par les illustrations de Sempé, nous livre ses pensées intimes grâce à un langage d'enfant créé par Goscinny (qu'est-ce que je le regrette, j'aime beaucoup son humour, ses jeux de mots... que j'avais déjà eu l'occasion de découvrir et savourer dans les albums d'Astérix.)

Les récits de ses aventures sont pleines de surprises, d'humour, accentué par le nombre de bêtises que lui et sa petite bande de copains déclenchent en permanence ! On pourrait croire que le petit Nicolas est a priori un livre pour jeunes mais je dois avouer que les adultes peuvent aussi goûter à l'humour de Goscinny que leurs enfants, c'est frais, c'est divertissant, drôle, savoureux. Goscinny était un homme vraiment formidable, je suis ravie de retrouver son humour et sa plume. Je suis curieuse de voir l'interprétation cinématographique des aventures du petit Nicolas, j'espère que les scénaristes ne décevront pas les fans !




Extrait : 

On était en classe, en train de faire un problème d'arithmétique très difficile, où ça parlait d'un fermier qui vendait des tas d'oeufs et des pommes, et puis Rufus a levé la main.
-Oui, Rufus ? a dit la maîtresse.
- Je peux sortir, mademoiselle ? a demandé Rufus ; je suis malade.
La maîtresse a dit à Rufus de venir jusqu'à son bureau ; elle l'a regardé, elle lui a mis la main sur le front et elle lui a dit :
- Mais c'est vrai que tu n'as pas l'air bien. Tu peux sortir ; va à l'infirmerie et dis-leur qu'ils s'occupent de toi.
Et Rufus est parti tout content, sans finir son problème. Alors, Clotaire a levé la main et la maîtresse lui a donné à conjuger le verbe : "Je ne dois pas faire semblant d'être malade, pour essayer d'avoir une excuse afin d'être dispensé de faire mon problème d'arithmétique.". A tous les temps et à tous les modes.


Le petit Nicolas et les copains. Rufus est malade.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire